hospice, léonie, hlm, logement

Hospice léonie - St Martin des Monts

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Mairie > Patrimoine


L’hospice Léonie :

En 1857, la princesse de BETHUNE, veuve du Prince Maximilien Guillaume de BETHUNE HESDIGNEUL et qui possède par ailleurs de nombreuses terres à Boësse-le-Sec, décide de faire don à la commune de Saint Martin des Monts, l’immeuble dit «Léonie».

Parallèlement, un autre donateur, l’abbé COUILLABIN, lègue en 1858 une seconde maison pour y établir une école de filles dirigée par une ou deux religieuses.

La donation concernait donc deux corps de bâtiments estimés 2500F, deux meubles et objets mobiliers pour 2000F, une rente de 2000F constituée d’obligations du chemin de fer d’Orléans inauguré deux ans plus tôt.

Le souhait de la princesse de BETHUNE était que l’immeuble «Léonie» devienne un asile pour quatre vieillards, trois de Saint Martin et impérativement un de Boësse-le-Sec. Ses intentions rejoignent donc celles de la donation COUILLABIN. Les religieuses de l’école s’occuperont aussi de l’hospice.

La volonté de la princesse de BETHUNE continue à être respectée même si l’immeuble a perdu sa fonction d’hospice le 19 février 1914. En effet, il a été réhabilité en 1989-1990 et divisé en quatre logements sociaux dont l’un est loué à des habitants venus de Boëssé.


 
Retourner au contenu | Retourner au menu